Skip to main content
Stages home page Stages home page

Stages

Programme de stages « Livre bleu »

Ce site est disponible en anglais, français et allemand — les trois langues de travail de la Commission européenne.

Qui peut postuler?

Sous réserve de critères d'éligibilité, le stage est ouvert à tous les citoyens de l'UE, quel que soit leur âge. Des places sont également attribuées, en nombre limité, à des ressortissants de pays tiers.

Eligibilité

Le programme de stages de la Commission (« Livre bleu ») est ouvert aux diplômés de l’université qui :

  1. ont achevé un cycle d'études supérieures de trois ans (minimum CEC niveau 6), correspondant à un cycle complet de licence (Bachelor) ou équivalent. Votre candidature ne sera prise en compte que si vous possédez un certificat ou une confirmation officielle de votre université attestant que vous avez obtenu un tel diplôme. Vous devez fournir les documents suivants :
    • les diplômes ou certificats indiquant clairement les notes finales obtenues
    • ainsi que la preuve d’un CEC niveau 6 au minimum. Plus d’informations sur le CEC (Cadre européen des Certifications)   
  2. n'ont aucune expérience professionnelle préalable, quelle qu'elle soit, supérieure à six semaines dans une institution, un organe, une agence ou une délégation de l'UE, ou auprès de membres du Parlement européen (députés européens), ou d'avocats généraux de la Cour de justice de l'Union européenne.

     

  3. possèdent de très bonnes connaissances linguistiques 
  • pour un stage administratif : vous devez avoir une connaissance approfondie de deux langues de travail de l’UE, dont l'une doit être une langue procédurale : l'anglais, l'allemand ou le français au niveau C1 ou C2 du cadre européen commun de référence pour les langues et l'autre au niveau B2 minimum du cadre européen commun de référence pour les langues. Pour les ressortissants de pays non membres de l’UE, seule une langue procédurale est exigée au niveau C1 ou C2.

 

  • pour un stage de traduction à la direction générale de la traduction (DGT): vous devez être capable de traduire vers votre langue principale ('target language', normalement votre langue maternelle) à partir de deux autres langues officielles de l’UE (« langues sources »*)
    • votre langue principale ('target language') doit être l'une des langues officielles de l'UE
    • votre première langue source pour la traduction doit être une langue de travail de l’UE : l’anglais, le français ou l’allemand
    • votre deuxième langue source peut être n'importe quelle langue officielle de l’UE (au minimum un niveau B2)

Au moins une de ces langues doit être le français, l’anglais ou l’allemand. En effet 

  • l'UE reçoit un gros volume de traductions et de documents en français, anglais et allemand
  • le français, l'anglais et l'allemand sont les langues que le personnel de l'UE utilise le plus dans le cadre de son travail

La plupart des documents envoyés à la DGT dans les langues autres que le français, l'anglais et l'allemand proviennent des États membres. Certains documents proviennent d'organisations internationales et d'associations nationales qui s'adressent à la Commission en anglais.

Tous les candidats doivent déclarer une langue maternelle. Aucun point n’est accordé pour la langue maternelle et, par conséquent, aucun justificatif n’est nécessaire. Si vous avez plus d'une langue maternelle et souhaitez obtenir des points pour celles-ci, vous pouvez les déclarer dans la section «Autres langues» de votre candidature, pour autant que vous puissiez fournir des documents justificatifs. 

Des points supplémentaires sont attribués pour les critères suivants :

  • expérience professionnelle
  • profil international (démontré par l’éducation, le travail ou une expérience de volontariat à l’étranger) et aptitude à travailler dans un environnement international
  • domaines d’étude rares

Si vous n’êtes pas sélectionné(e), vous devrez présenter une nouvelle candidature. La même procédure s’appliquera lors de chaque session, mais sans garantie de réussite.

Top 5 Eligibility questions

Non. Il n'y a aucune limite d'âge pour participer au programme de stages.

Liste des documents à fournir, précédés d'une table des matières, et dans l'ordre suivant :

0. Table des matières reprenant point par point la liste des documents figurant dans le PDF.

1. Copie d’un passeport ou d’une carte d’identité en cours de validité prouvant la nationalité indiquée dans le formulaire de candidature.

2. Copies de tous les diplômes universitaires indiqués dans le formulaire de candidature, accompagnées des relevés de notes de l’université correspondante (autrement dit, la liste des matières étudiées chaque année) ainsi que la preuve d’un Cadre européen des Certifications (CEC) minimum niveau 6.

Pour plus d’informations, veuillez consulter

Veillez à ce que la date d'obtention du diplôme et les notes finales soient indiquées.

3. Copie de la preuve d’inscription aux études en cours, le cas échéant.

4. Copies des certifications/licences obtenues, indiquées dans le formulaire de candidature, le cas échéant.

5. Copies des preuves de toutes les expériences professionnelles déclarées dans le pays d'origine, comme indiquées dans le formulaire de candidature, le cas échéant.

Il peut s'agir de

  • lettres de référence d’un employeur, qui doivent comporter un en-tête, être dûment signées, datées et mentionner clairement la période de travail
  • contrats qui mentionnent clairement la période de travail
  • fiches de paie qui mentionnent clairement la période de travail

Note : les lettres rédigées sur du papier ordinaire sans en-tête, ne sont pas acceptées comme preuve, les courriers électroniques non plus.

6. Copies des preuves de toutes les expériences à l'international indiquées dans le formulaire de candidature, le cas échéant.

Pour l'expérience professionnelle, il peut s'agir de

  • lettres de référence d’un employeur, qui doivent comporter un en-tête, être dûment signées, datées et mentionner clairement la période de travail
  • contrats qui mentionnent clairement la période de travail
  • fiches de paie qui mentionnent clairement la période de travail

Note : les lettres rédigées sur du papier ordinaire sans en-tête, ne sont pas acceptées comme preuve, les courriers électroniques non plus.

Pour les expériences de mobilités à l'étranger, il peut s'agir de 

  • copies des diplômes passés à l’étranger
  • attestations Erasmus
  • attestations de programmes d’échanges d'études
  • attestations de bénévolat

Note : les lettres rédigées sur du papier ordinaire sans en-tête, ne sont pas acceptées comme preuve, les courriers électroniques non plus.

7. Copies des preuves des connaissances linguistiques déclarées dans le formulaire de candidature.

Il peut s'agir de 

  • certificats de cours de langues mentionnant clairement le niveau de connaissance atteint délivré par 
    • centres de langues tels que Instituto Cervantes, Alliance française, Goethe Institut, …
    • écoles de langues reconnues par l’État délivrant des attestations certifiées
  • cursus universitaire : BA ou MA enseigné en totalité ou partiellement dans la langue déclarée, c'est-à-dire correspondant au minimum à la moitié des crédits nécessaires à l’obtention du diplôme (cela doit ressortir clairement des relevés de notes : l’enseignement doit être donné et les examens doivent être passés et réussis dans ladite langue)
  • relevés de notes de l’université indiquant les cours de langue suivis et réussis avec mention claire du niveau de connaissance atteint
  • attestations d’enseignement bilingue au niveau du secondaire délivré par les Écoles européennes, lycées internationaux, …

Note : les attestations de présence au cours ne suffisent pas.

Veuillez noter que la connaissance approfondie d'au moins une langue de travail de la Commission - anglais, français, allemand - est requise ; la Commission considère que le niveau C du Cadre européen commun de référence pour les langues correspond à une connaissance approfondie.

8. Pour les compétences générales, aucune attestation n’est nécessaire ; vous devez néanmoins les justifier dans le cadre prévu à cet effet dans l'acte de candidature.

9. Pour les compétences numériques, il n'est pas obligatoire mais seulement recommandé d'en apporter la preuve ; vous devez néanmoins les justifier dans le cadre prévu à cet effet dans l'acte de candidature.

10. Pour les autres accomplissements, il n'est pas obligatoire mais seulement recommandé d'en apporter la preuve ; vous devez néanmoins les justifier dans le cadre prévu à cet effet dans l'acte de candidature.

Vous pouvez prouver votre maîtrise d'une langue par l'un des moyens suivants :

  • certificats de cours de langues mentionnant clairement le niveau de connaissance atteint délivré par :
    • Centres de langues tels que Instituto Cervantes, Alliance française, Goethe Institut, …
    • Écoles de langues reconnues par l’État délivrant des attestations certifiées.
  • cursus universitaire : BA ou MA enseigné en totalité ou partiellement dans la langue déclarée, c'est-à-dire correspondant au minimum à la moitié des crédits nécessaires à l’obtention du diplôme (cela doit ressortir clairement des relevés de notes : l’enseignement doit être donné et les examens doivent être passés et réussis dans ladite langue).
  • relevés de notes de l’université indiquant les cours de langue suivis et réussis avec mention claire du niveau de connaissance atteint.
  • attestations d’enseignement bilingue au niveau du secondaire délivré par les Écoles européennes, lycées internationaux, …

⚠ Les attestations de présence au cours ne suffisent pas.

⚠ Les lettres de recommandation de professeurs/employeurs ne sont pas acceptées comme preuve des connaissances linguistiques déclarées.

La langue maternelle est considérée comme une "très bonne connaissance".

Aucune preuve n'est requise pour la langue maternelle, donc aucun point n'est attribué. Aucune preuve n'est requise pour la langue maternelle, donc aucun point n'est attribué.

Veuillez noter : Pour le stage de traduction, veuillez-vous référer aux FAQ appropriées.

Oui. Vous pouvez postuler pour autant de sessions que vous le souhaitez.

Tous types d’expériences professionnelle peuvent être déclarées, y compris job de vacances, job étudiant, ainsi que les emplois uniquement occasionnels (càd soir, week-end, etc.).

Le système vous permet d'indiquer jusqu'à cinq expériences professionnelles.

Commencez par l’expérience la plus longue et indiquez les suivantes dans l'ordre décroissant de leur durée. 

Si vous en avez effectué davantage, choisissez celles que vous jugez les plus pertinentes. Les activités de bénévolat à temps plein ou un service civique peuvent être considérés comme de l'expérience professionnelle et doivent être également justifiés au même titre que les expériences professionnelles.