Aller au contenu principal
Logo de la Commission européenne
frfr
Programme de stages « Livre bleu »

Quelles sont les pièces justificatives à joindre au formulaire de candidature ?

Les candidats doivent fournir les documents suivants, précédés d'une table des matières reprenant point par point la liste des documents contenus dans le PDF, dans l'ordre suivant : 

 

Données personnelles

1. Copie d’un passeport ou d’une carte d’identité en cours de validité prouvant la nationalité indiquée dans le formulaire de candidature.

Formation

2. Copie de tous les diplômes universitaires indiqués dans le formulaire de candidature et/ou relevés de notes de l'université concernée (c'est-à-dire la liste des matières étudiées chaque année).

 

3. Copie des certificats/licences obtenus, comme indiqué dans le formulaire de candidature, le cas échéant. (par exemple, certifications informatiques, TOGAF, ITIL, examens du barreau, CPA, CFA...). Pour être pris en compte, le certificat doit indiquer clairement que le titulaire a réussi l'examen.

La simple participation au cours ne suffit pas et les certificats de participation ne sont pas pris en considération.

Veuillez ne pas indiquer les séminaires, les cours de formation ou les certificats de langue (comme le TOEFL, l'IELTS, les certificats de Cambridge, etc. peuvent être pris en compte uniquement comme preuve de vos connaissances linguistiques - section "Langues" de l'acte de candidature).

Expérience professionnelle

4. Copie des preuves de chaque expérience professionnelle déclarée dans le pays d'origine, comme indiqué dans le formulaire de candidature, le cas échéant.

Il peut s'agir de :

  • Lettres de recommandation d'un employeur, signées, datées, et indiquant clairement la période de travail
  • Contrats indiquant clairement la période de travail
  • Bulletins de salaire indiquant clairement la période de travail (veuillez présenter le premier et le dernier bulletin de salaire)
  • Déclarations fiscales sont également acceptées pour les free-lance, à condition qu'elles couvrent la période en question et que l'employeur soit clairement identifié
  • Factures, à condition qu'elles couvrent la période concernée et que l'employeur soit clairement identifié
  • Activité indépendante avec preuve/document approprié
  • Service militaire
  • Assurance sociale nationale pour documenter l'expérience professionnelle.

Expérience à l'international

5. Copie des preuves de toute l'expérience internationale indiquée dans le formulaire de candidature, le cas échéant.

L'expérience professionnelle peut comprendre :

  • Lettres de recommandation d'un employeur, avec en-tête ou/et dûment signées, datées et indiquer clairement la période de travail
  • Contrats indiquant clairement la période de travail
  • Bulletins de salaire indiquant clairement la période de travail (veuillez présenter le premier et le dernier bulletin de salaire).

L'expérience de la mobilité à l'étranger peut comprendre :

  • Copie de diplômes obtenus à l'étranger
  • Certificats Erasmus (certificat/transcriptions mentionnant clairement la période de l'échange)
  • Certificats de programmes d'échange d'études
  • Certificats de travail bénévole
  • Bulletins de salaire indiquant clairement la période de travail (veuillez présenter le premier et le dernier bulletin de salaire).

Remarque : les courriers électroniques ne sont pas acceptés comme preuve, sauf s'ils contiennent une signature numérique valide.

Les dates figurant dans l'acte de candidature et les documents justificatifs doivent correspondre (toute erreur, même minime, entraînera l'exclusion du candidat).

Les études internationales doivent être déclarées à la fois dans la partie "éducation" et dans la partie "expérience internationale" de l'acte de candidature.


L'expérience professionnelle internationale ne doit être déclarée que dans la partie expérience internationale.

Langues

6. STAGE ADMINISTRATIF : Copie des preuves des compétences linguistiques déclarées dans l'acte de candidature.

Vous pouvez prouver votre maîtrise d'une langue par l'un des moyens suivants:

  • Certificats de cours de langue indiquant clairement le niveau de connaissance atteint, délivrés par :
    • des centres de langues tels que l'Instituto Cervantes, l'Alliance française, le Goethe Institut, etc.
    • des écoles de langues reconnues par l'Etat qui délivrent des attestations certifiées et qui établissent une correspondance claire avec le CECR (Cadre européen commun de référence pour les langues).
  • Test d'anglais Duolingo (DET)
  • L'attestation de fréquentation d'un niveau supérieur peut servir de preuve pour le niveau immédiatement inférieur. Exemple : Un certificat de participation d'un niveau C1 peut être accepté comme preuve d'un niveau B2.
  • Cours universitaire : Licence ou maîtrise enseignée entièrement ou partiellement dans la langue déclarée ::
    • Un diplôme entièrement enseigné dans la langue déclarée permet de déclarer un niveau C2
    • Un diplôme partiellement enseigné dans la langue déclarée, c'est-à-dire correspondant à au moins la moitié des crédits nécessaires à l'obtention du diplôme (cela doit ressortir clairement des relevés de notes : l'enseignement doit être dispensé et les examens doivent être passés et réussis dans ladite langue) permet de déclarer un niveau C1.
  • Les certificats d'enseignement bilingue au niveau secondaire délivrés par les écoles européennes, les lycées internationaux, etc. permettent de déclarer un niveau C1.
  • Un enseignement secondaire entièrement dispensé dans une certaine langue correspond à un niveau C2.
  • Les langues maternelles sont également considérées comme une "très bonne connaissance". Cependant, aucun point n'est attribué pour les langues maternelles et vous ne devez pas non plus les justifier.
  • Langues non-UE : aucun niveau requis et aucun document justificatif nécessaire.

 

7. STAGE DE TRADUCTION : Copie des preuves des compétences linguistiques déclarées dans l'acte de candidature.

Vous pouvez prouver votre maîtrise d'une langue par l'un des moyens suivants :

  • Certificats de cours de langue indiquant clairement le niveau de connaissance atteint, délivrés par :
    • des centres de langues tels que l'Instituto Cervantes, l'Alliance française, le Goethe Institut, etc.
    • des écoles de langues reconnues par l'Etat qui délivrent des attestations certifiées et qui établissent une correspondance claire avec le CECR.
  • L'attestation de fréquentation d'un niveau supérieur peut servir de preuve pour le niveau immédiatement inférieur. Exemple : Un certificat de participation d'un niveau C1 peut être accepté comme preuve d'un niveau B2.
  • Cours universitaire : Licence ou maîtrise enseignée entièrement ou partiellement dans la langue déclarée :
    • Un diplôme entièrement enseigné dans la langue déclarée permet de déclarer un niveau C2.
    • Un diplôme partiellement enseigné dans la langue déclarée, c'est-à-dire correspondant à au moins la moitié des crédits nécessaires à l'obtention du diplôme (cela doit ressortir clairement des relevés de notes : l'enseignement doit être dispensé et les examens doivent être passés et réussis dans ladite langue) permet de déclarer un niveau C1.
    • Les diplômes/transcriptions universitaires dans le domaine de la linguistique/traduction sont considérés comme preuve de connaissance de la langue au niveau C1, à condition que ces documents mentionnent la ou les langues spécifiques étudiées.
  • Les certificats d'enseignement bilingue au niveau secondaire délivrés par les écoles européennes, les lycées internationaux, etc. permettent de déclarer un niveau C1.
  • Un enseignement secondaire entièrement dispensé dans une certaine langue correspond à un niveau C2.
  • Les langues maternelles sont également considérées comme une "très bonne connaissance". Cependant, aucun point n'est attribué pour les langues maternelles et vous ne devez pas non plus les justifier.